À la recherche d’un nouveau restaurant à vous partager, je me suis rendue à Beloeil, au bistro culinaire de l’Hôtel Rive-Gauche, le Coureur des bois. J’avais entendu parler de ce resto comme une des excellentes tables de la Rive-Sud. Je vous le confirme d’emblée – je me suis régalée, et ce, à juste prix!

Mais le plus impressionnant, c’est leur cellier! Un des plus sélectes du Québec! Des bouteilles allant de 40$ à 30 000$… et plus encore! Mais où avais-je atterri ?

Ian Purtell, le sommelier-conseil du Coureur des bois, a bien voulu démystifier pour vous et moi cette cave à vin extraordinaire!


Le cellier en chiffres… et en photos


D132 – D’abord… une néophyte comme moi a-t-elle sa place au Coureur des bois ?

Ian Purtell – Absolument. Environ 65% de nos ventes sont des vins entre 40$ et 70$. Notre principale clientèle c’est le foodie, dont le néophyte qui tripe bouffe, qui est curieux et veut se faire conseiller. Avec nos serveurs-sommeliers, chaque client peut se faire suggérer un bon verre de vin à 8$ comme à 60$. Le serveur passe d’une table à l’autre et adapte ses conseils. Le client qui dépense 40$ comme celui qui dépense 500$ aura la même expérience, le même service. 

D132 – La question qui brûle les lèvres : les bouteilles à 30 000$ se vendent-elles?

IP : Oui, on en vend! On peut voir au restaurant plusieurs bouteilles vides de rares et prestigieux vins qui ont été consommés sur place et on en est fier! Mais, on ne veut pas mettre l’accent sur ça. C’est tout ce que les gens se rappellent quand, en fait, on a une grande variété d’excellents produits accessibles et à prix abordables.

D132 : Peut-on accéder à la cave à vin même à petit budget?

IP : Oui, on peut la visiter et y voir plusieurs bouteilles de collection! Évidemment, il faut être client pour vivre cette expérience. Le ratio de serveur (un serveur pour 10 clients environ) permet cette présence et attention personnelle.

D132 : …et pour goûter ces produits distinctifs, toujours à petit budget…?

IP : Chaque mois de décembre, nous proposons des produits inaccessibles au verre. C’est l’occasion pour le client qui n’a pas les moyens de s’offrir une bouteille à 2100$ de tester un grand cru comme un Petrus pour 80$ l’once. Et chaque fois, on fait vivre l’expérience complète : descendre dans la cave, raconter l’histoire du vin, donner des explications. Cette année reste encore une surprise!

D132 : Tout tourne autour de « l’expérience » pour le client…
(C’est alors que Ian me parle de l’expérience ultime (selon moi!) – La table du chef! – voir la photo dans la galerie)

IP : La table du chef, c’est carrément un restaurant dans la cuisine : une table en demi-lune dans une section fermée, vitrée, climatisée (parce que souvent, il fait chaud en cuisines!). Pour les foodies qui veulent triper avec un menu spécial 7 services, le serveur privé, le sommelier et le chef qui viennent vous visiter, c’est unique. Toute l’expérience qu’on y vit est extraordinaire! (La table du chef peut accueillir de 6 à 8 personnes. Menu à partir de 129$ par personne).

D132 : Et vous offrez des accords mets et vins?

IP : Oui, on a l’accord du Sommelier (50$) et le Prestige (85$). Dans les deux cas, on aura une expérience de même qualité, mais dans le Prestige on aura l’occasion d’aller chercher de plus vieux millésimes.

D132 : Comment se passe la collaboration entre les cuisines et vous?

IP : C’est indissociable. Si la cuisine et l’expérience vin ne concordent pas, on vient de perdre toute la magie! On a beau avoir bien mangé, si on n’a pas bien bu… et vice versa, on n’y retournera pas.


Le restaurant et son équipe accueillent régulièrement des sommités du milieu de l’œnologie et travaillent fort à se démarquer. Ils y arrivent très bien car, depuis 2013, le Coureur des bois a obtenu chaque année la distinction Best Award of Excellence du Wine Spectator.  Ils ont désormais pour objectif d’obtenir le Grant Award. Personne au Québec n’a encore réussi (ils ne sont que trois au Canada et 87 dans le monde!).

On leur souhaite donc que 2017 soit un bon millésime!


 : Le Coureur des bois, 1810, rue Richelieu, Beloeil – T (450) 467-4477

Occasion : brunch, lunch, souper; en couple ou entre amis.

Facture par personne (souper) : 50$ et plus 😉 (un repas avec un verre de vin)

 

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE