Des tartes au sucre qui nous rendent accros, des gelées de poivrons rouges pour épater la galerie, des noeuds papillon en laine pour changer la routine, des coussins décoratifs recyclés: Claude fait tout ça et bien plus! La fondatrice de C Local, dont les locaux sont situés à Saint-Hubert, transforme pour redonner une partie de ses profits à Moisson Rive-Sud. Une entreprise à découvrir!

Psst! Oui oui! Claude écrit aussi pour District132… Quand on vous dit qu’elle a tous les talents (et aussi 27 heures dans une journée)!


District132: D’où vient l’idée de C Local?

Claude Surprenant: Avant, je travaillais dans le domaine de la radio et j’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de personnes. Chaque fois que je rencontrais des entrepreneurs, je les trouvais vraiment passionnés et plusieurs voulaient vraiment aider leur prochain. J’ai vraiment été impressionné et à mon tour j’ai voulu aussi faire une différence.  Quand j’ai décidé de quitter la radio, j’ai voulu essayer de combiner mes passions et faire quelque chose qui me fait vraiment triper.

Photo: C Local

D132: Avec quel organisme C Local est associé en ce moment? 

CS: Depuis septembre dernier on a un organisme partenaire, soit Moisson Rive-Sud. Donc c’est à eux que l’on remet une partie de fonds et profits recueillis. On collabore aussi avec beaucoup d’artistes de la région. Par exemple, l’artiste Balys, qui fait surtout du tricot, nous a aidés beaucoup avec la vente de capteurs de rêves. On a aussi le Studio d’art Shuffle qui nous donne un coup de main pour la couture et faire des coussins décoratifs à partir de tissu recyclé.

D132: Où peut-on trouver vos produits?

CS: Vous pouvez trouver nos produits sur notre site internet ou sur notre page Facebook. C’est moi qui fais la livraison. Il y a aussi des points de cueillette un peu partout (principalement à Saint-Jean-sur-Richelieu).

D132: Les produits C Local, c’est pour qui?

Photo: C Local

CS: C’est pour tous! On fait de la bouffe… et tout le monde mange [dit-elle en riant]!! Les produits sont frais, ils n’ont pas été congelés et on essaie de mettre le moins d’agents de conservation possible. On fait aussi des tricots pour se réchauffer. Il y en a pour homme, femme ou enfant.

D132: En terminant, toi qui connais bien la Rive-Sud, quels sont tes endroits préférés?

CS: J’ai découvert récemment une boutique qui s’appelle Boutique de campagne à Saint-Jean-sur-Richelieu. Avec C Local, on aime ça beaucoup le cocooning! Quand j’ai été dans cette boutique, j’ai senti qu’ils avaient la même vision que nous. C’est plein d’idées cadeaux, et le plus fun, c’est que tous les articles sont en français! C’est le cas pour tous les coussins, planches ou porte-clés que l’on retrouve souvent ailleurs avec des inscriptions en anglais. 

J’aime bien aller chez mon boucher Au Toit Rouge à Saint-Hubert. À la base, c’est une fruiterie, mais j’adore le comptoir de viande et le tartare est excellent

Pour relaxer, j’aime bien aller au parc des Îles de Boucherville, il y a tellement d’activités à faire et il y a vraiment beaucoup d’animaux et oiseaux à voir.

CLOCAL est en campagne de socio-financement, pour tous les détails, c’est ici: https://www.facebook.com/clocalentreprise/

***

Vous connaissez une entreprise de la Rive-Sud qui mérite d’être connue? Écrivez-nous votre suggestion dans la section commentaire ci-bas! 😀

***

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE